Comment science et foi finissent par se rencontrer...

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

« Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène » (Louis Pasteur).

« L’univers qui nous entoure devient de moins en moins matériel : il n'est plus comparable à une immense machine, mais plutôt à une vaste pensée » (Dieu et la science, avec les frères Bogdanov).

Avec le 21ème siècle, nous entrons dans un temps métaphysique qui annonce une réconciliation entre la science et la foi, qui ne sont plus antinomiques mais complémentaires. Liés au réel des entités quantiques qui transcendent les catégories du temps et l’espace ordinaires, nous existons au travers d’un univers transcendantal dont nous saisissons mal la nature et les étonnantes propriétés, mais qui se rapproche plus de l’esprit que de la matière telle que la concevaient les scientifiques les plus éminents du 20ème siècle.

La révolution de la science est d’avoir compris que le « désordre » que l’on trouve dans la matière inerte et qui tend vers l’entropie, le refroidissement et la mort, n'est pas inévitable. Il n'est que le stade précédant l’émergence d’un ordre plus élevé. A mesure que l’univers reflue vers son état d’équilibre, il crée en vertu d’une mystérieuse nécessité, des structures de plus en plus complexes, de mieux en mieux informées, d’où va émerger cet autre mystère : l’esprit, une structure capable de se comprendre elle-même et de se modifier comme si elle se prenait en charge.

Des êtres humains communiquent spontanément entre eux, par la télépathie. Or ce phénomène semble exister au niveau de la vie cellulaire. Prigogine dit que chaque cellule sait ce que feront les autres, en même temps qu’elle, et à des distances immenses à leur échelle.

Un progrès continu du vivant qui se fraie un chemin à travers le chaos originel, semble évident, comme l’a montré Pierre Teilhard de Chardin. On va vers une super espèce dont l’humanité semble la flèche et dont les phénomènes parapsychiques pourraient être les signes annonciateurs. Tout se déroule comme si l’intelligence supérieure qui a fixé les lois globales de la nature nous invitait à en sortir pour entrer dans un ordre supérieur auquel nous sommes promis.

Ce que Jung suggère, c'est que l’apparition de « coïncidences significatives » implique nécessairement l’existence d’un principe explicatif qui doit s’ajouter aux concepts d’espace, de temps et de causalité. Il est évident qu’à l’origine de la création, qui nous échappe absolument, il n’y a pas de hasard, mais un degré d’ordre supérieur à tout ce que nous pouvons imaginer.

L’évidence s’imposa à Bergson qu’à l’origine de l’univers se trouve un élan de pure conscience, une sorte de jaillissement vers le haut qui, dans sa retombée, a engendré la matière. Rien d’étonnant alors que cette matière ait une « mémoire spirituelle » liée à cette origine.

Les physiciens pensent que les particules composant la matière ne sont que des résultats d’interactions entre des champs immatériels. Le substrat ultime de ce qui est n'est pas matériel mais abstrait. C'est une idée pure que seule la mathématique ou la foi peut comprendre. Sous la face visible du réel se cache un logos, un élément intelligent, relationnel, qui règle, qui dirige, qui anime le cosmos, et qui fait que ce cosmos n'est pas chaos mais ordre.

L’univers-machine granulaire, composé de matière inerte, n’existe pas. Nous sommes plongés au cœur d’une illusion des sens. Sous ce voile existe une réalité étrange, profonde, qui ne serait pas matière mais esprit, une vaste pensée créatrice, la substance ultime du réel, sous-tendue par des champs au premier rang desquels un champ primordial, caractérisé par une supra-symétrie, un état d’ordre et de perfection, posé par la science aux origines de l’univers, et qui semble appartenir à Dieu. C'est peut-être au cœur de l’étrangeté quantique que nos esprits humains et celui de cet Etre transcendant que nous appelons Dieu, sont appelés à se rencontrer.

A partir de "Les pouvoirs mystérieux  de la foi", Jean Guitton et Jean-Jacques Antier

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now