Soyez TOUJOURS dans la joie...

17/12/2017

« Chaque joie innocente est un reste de l'Eden », écrivait Marguerite Yourcenar dans son roman "L'Œuvre au noir" (Prix Femina, 1968). En ce « Dimanche de la Joie » (3ème dimanche de l’Avent) qui coïncide cette année avec le 30ème anniversaire du décès de Marguerite Yourcenar, cette phrase prend un relief tout particulier. 

 

« Soyez TOUJOURS dans la joie… Rendez grâce en TOUTE circonstance », nous recommande en effet la liturgie de ce jour. Marguerite Yourcenar qui, pas plus que Saint Paul sans doute, n’ignorait que la vie humaine est semée d’embûches et de peines de toutes sortes, écrivait pourtant aussi : « On ne bâtit un bonheur que sur un fondement de désespoir. Je crois que je vais pouvoir me mettre à construire » (Feux, 1936).

 

J’aime beaucoup cette pensée qui montre que le bonheur n’a rien à voir avec un bien-être béat, hors de portée de toute souffrance. Au contraire, et je l’ai expérimenté à maintes reprises, il est possible de beaucoup souffrir (même moralement !) et d’être heureux simultanément. C’est une situation très surprenante, que je n’aurais pas imaginée possible si je ne l’avais vécue.

 

« Tout bonheur est un chef-d’œuvre : la moindre erreur le fausse, la moindre hésitation l’altère, la moindre lourdeur le dépare, la moindre sottise l’abêtit » (Marguerite Yourcenar, Les Mémoires d'Hadrien, 1951).

 

La finesse et la profondeur de la pensée de Marguerite Yourcenar, sa très grande érudition, son intense curiosité intellectuelle et sa spiritualité, se sont exprimées au travers d’une œuvre aussi riche que variée : pièces de théâtre, nouvelles, essais, poèmes, romans autobiographiques ou historiques…

 

Reçue à l'Académie royale de Belgique en 1971, elle fut en 1980, la première femme élue à l'Académie française, grâce au soutien de Jean d'Ormesson. Dès 1982, ses Œuvres romanesques sont éditées dans la Bibliothèque de la Pléiade.

 

« Le courage consiste à donner raison aux choses quand nous ne pouvons les changer » (Marguerite Yourcenar, Alexis ou le Traité du Vain Combat, 1929).

 

Comme Saint Paul et Marguerite Yourcenar, ayons le courage de la Joie ! Mettons-nous à construire ce chef-d’œuvre 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer ce post
Please reload

Retrouvez-moi
  • Twitter
  • Hellocoton
  • Instagram
  • Facebook
  • Google+
Posts Récents

12/01/2018

Please reload

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now