Avec Gilbert Cesbron, ayons l'âme attentive !

13/01/2018

 C’est il y a tout juste 105 ans, le 13 janvier 1913, que naquit à Paris le célèbre écrivain Gilbert Cesbron (1913-1979), également poète et auteur dramatique.

 

Son premier roman, « Les Innocents de Paris » (1944) obtient le prix de la Guilde du Livre. En 1948, il reçoit le prix Sainte-Beuve avec « Notre prison est un royaume ». Sa pièce de Théâtre  « Il est minuit, docteur Schweitzer » (1952)  sera adaptée à la radio, à la télévision et au cinéma. En 1962 il reçoit le prix Prince de Monaco, puis celui de la ville de Paris en 1978, pour l’ensemble de son œuvre.

 

C’est avec un regard bienveillant qu’il se penche sur les souffrances de ses contemporains et aborde les grandes questions qui secouent la société, notamment la délinquance (Chiens perdus sans collier), l’euthanasie (Il est plus tard que tu ne penses) ou la violence (Entre chiens et loups)…

 

Désireux d’« évoquer la morale sans se prétendre moraliste » et d’aider ses contemporains à découvrir le sens de la vie, il pourra écrire : « Et si c'était cela, perdre sa vie : se poser les questions essentielles juste un peu trop tard ? » ou encore « Chacun de nous possède une musique d'accompagnement intérieure. Et si les autres l'entendent aussi, cela s'appelle la personnalité ».
 

Chrétien convaincu, il affirmera : « Le Christ ne se démontre pas, il se rayonne » et aussi « Qui n'a jamais décelé les clins d'œil du Ciel, c'est qu'il n'a pas l'âme attentive... ! ».

 

Soyons donc attentifs !

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer ce post
Please reload

Retrouvez-moi
  • Twitter
  • Hellocoton
  • Instagram
  • Facebook
  • Google+
Posts Récents

12/01/2018

Please reload

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now