Centenaire de la naissance de Nelson Mandela

18/07/2018

 

Né le 18 juillet 1918 dans la Province du Cap, Nelson Mandela, Président de la République d’Afrique du Sud de 1994 à 1999, est devenu l’icône de la lutte contre la ségrégation raciale (apartheid). Il nous quitta il y aura bientôt 5 ans, le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans. Dès 1943, il entra à l’ANC (Congrès national africain), pour lutter contre la la ségrégation raciale menée par la communauté blanche. Devenu avocat, il participa à la lutte non-violente contre les lois de l'apartheid. Mais l'ANC fut interdit en 1960. Aussi, devant l’inefficacité de la lutte pacifique, Nelson Mandela créa-t-il une branche militaire à l'ANC, « Fer de lance de la Nation », pour mener une campagne de sabotage contre des installations publiques et militaires.

 

En 1962, Nelson Mandela, arrêté, fut condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité. Durant sa captivité, fidèle à ses convictions, il refusera les propositions de libération en contrepartie d’un renoncement public à la lutte anti-apartheid. Il sera finalement relâché le 11 février 1990, après 27 années d'emprisonnement, dans des conditions souvent très dures.

 

Inspiré par sa culture ubuntu* d’ouverture aux autres, Mandela encouragea la réconciliation avec le Président d'Afrique du Sud Frederik de Klerk. Cette négociation, qui permit de mettre fin pacifiquement au régime de l'apartheid, valut aux deux hommes de recevoir le prix Nobel de la Paix en 1993.

 

 

En 1994, Nelson Mandela devint le premier président noir d'Afrique du Sud et mena une politique de réconciliation nationale entre Noirs et Blancs. Mais il choisit, à la fin de son mandat, de se retirer de la vie politique active pour créer, en 1999 la Fondation Nelson Mandela, se consacrant à la lutte contre la pauvreté, et contre le sida après la mort de son fils en 2005.

 

Devenu « Icône mondiale du patrimoine commun de l'humanité », il est reconnu comme le Père d'une Afrique du Sud démocratique, qualifiée de Nation arc-en-ciel, même si des inégalités et tensions subsistent.

 

* « Quelqu'un d'ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi — qui vient de la connaissance qu'il ou elle a d'appartenir à quelque chose de plus grand — et qu'il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou opprimés » (Desmond Tutu).

 

 Dans les ténèbres qui m’enserrent,

Noires comme un puits où l’on se noie,

Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,

Pour mon âme noble et fière.

 

Dans de cruelles circonstances,

Je n’ai ni gémi ni pleuré,

Sous les coups du hasard,

Ma tête saigne mais reste droite.

 

En ce lieu de colère et de pleurs,

Se profile l’ombre de la mort,

Et bien que les années menacent,

Je suis et je resterai sans peur.

 

Aussi étroit soit le chemin,

Nombreux les châtiments infâmes,

Je suis le maître de mon destin,

Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley (1849-1903)

 

Citations de Nelson Mandela

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer ce post
Please reload

Retrouvez-moi
  • Twitter
  • Hellocoton
  • Instagram
  • Facebook
  • Google+
Posts Récents

12/01/2018

Please reload

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now