Emmanuel d’Alzon, avoir l'esprit large...

30/08/2018

 

Né le 30 août 1810, Emmanuel d'Alzon, fondateur des  Assomptionnistes, fut vicaire général du diocèse de Nîmes pendant 44 ans. 

 

Très estimé des papes Grégoire XVI et Pie IX, il fut envoyé en 1863 à Constantinople, pour y fonder des missions de la Congrégation de l'Assomption, puis en 1865, la Congrégation des Oblates de l'Assomption. 

 

L'épiscopat lui fut plusieurs fois proposé, mais préféra y renoncer pour se consacrer à sa congrégation. Il nous quitta le 21 novembre 1880, à l’âge de 70 ans.

 

Toute sa vie fut marquée par un esprit missionnaire ardent, un désir d'élever, un appel à la grandeur et à la beauté morale : 

 

"L’esprit large se dévoue à une cause. L’esprit étroit se dévoue à lui-même dans n’importe quelle cause. L’esprit large plane sur les sommets, l’esprit étroit creuse des trous de taupe où il est bien content de se mettre à l’abri, car son but essentiel est de ne pas se compromettre. Il appelle cela prudence".

 

"Laissons la méfiance qui rapetisse ! Aimons et encourageons chez les autres ce dont nous sommes incapables".

 

« Ne nous perdons pas dans des toiles d’araignées. Qu’il ne soit plus question d’égoïsme, d’individualité : nous sommes indignes de notre mission si nous conservons quelques sentiments rétrécis. Dilatez votre cœur, ouvrez-le aux nobles inspirations ».

 

Aujourd'hui, on est flambeau ou bien rien ! Plus de place à la médiocrité. Le monde a besoin de chaleur, d’héroïsme ! Seul l’amour peut sauver le monde".

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer ce post
Please reload

Retrouvez-moi
  • Twitter
  • Hellocoton
  • Instagram
  • Facebook
  • Google+
Posts Récents

12/01/2018

Please reload

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now