Einstein, le génie et la persévérance

14/03/2019

 

C'est le 14 mars 1879, il y a tout juste 140 ans, que naissait le célèbre physicien Albert Einstein, connu surtout par sa théorie de la relativité qui a bouleversé la conception humaine du temps, de l'espace et de l'univers.

Enfant, il ne se montra guère brillant à l'école, en raison d'une grande indépendance d'esprit qui l'empêchait de s'attacher aux consignes "étroites" et de travailler de façon scolaire. Par contre, fasciné par les mathématiques et la physique, il fit preuve d'une persévérance inlassable pour exprimer et valider ses intuitions.

 

Autodidacte, puis diplômé de l'École polytechnique de Zurich, il poursuivit ses études en enseignant parallèlement les mathématiques, et obtint son doctorat en 1905. Il publia la même année des traités sur la lumière, le mouvement brownien et la théorie de la relativité restreinte établissant la célèbre relation d'équivalence E=mc2 entre masse et énergie. Ses importants travaux en physique, notamment sa théorie de la relativité générale, lui valurent le prix Nobel en 1921. 

 

Très attaché à la paix et à la justice sociale, Einstein vécut douloureusement la montée du nationalisme et de l'antisémitisme. Malgré sa célébrité, son plaidoyer en faveur de la paix ne fut pas entendu. De religion juive, menacé par l'arrivée au pouvoir d'Hitler, il dut renoncer à la citoyenneté allemande et quitter l'Allemagne. Devenu professeur à l'université de Princeton aux USA, il assista, navré, au succès de la bombe nucléaire, dont sa propre théorie atomique avait permis, entre autres, le développement. 

 

Animé par une foi profonde, Einstein déclarait : "La Science sans la religion est boiteuse ; la religion sans la science est aveugle". Il nous quitta le 18 avril 1955, suite à une rupture d’anévrisme. Conformément à ses dernières volontés, ses cendres ont été répandues dans un lieu tenu secret. 

 

Quelques-unes de ses citations, parmi mes préférées :

  • Je ne suis ni particulièrement intelligent ni particulièrement doué. Je ne suis que très, très curieux.

  • Dès que tu cesses d'apprendre, tu commences à mourir.

  • Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.

  • Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

  • Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

  • N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

  • La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !

  • Le mot progrès n'aura aucun sens tant qu'il y aura des enfants malheureux.

  • Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé.

  • L'école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

  • Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi.

  • La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle.

  • Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d'opter pour une diète végétarienne.

  • Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.

  • Rien n'est plus proche du vrai que le faux.

  • L'escalier de la science est l'échelle de Jacob, il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu.

  • J'affirme que le sentiment religieux cosmique est le motif le plus puissant et le plus noble de la recherche scientifique.

  • J'ai le sentiment que les différences de classe sociale ne sont pas justifiées et qu'elles ne reposent en fin de compte que sur la violence.

  • La possession de merveilleux moyens de production n'a pas apporté la liberté, mais le souci et la famine.

  • Ce qui est incompréhensible, c'est que le monde soit compréhensible.

  • Si un jour vous devez choisir entre le monde et l'amour, souvenez-vous de ceci : si vous choisissez le monde, vous resterez sans amour, mais si vous choisissez l'amour, avec lui, vous aurez le monde.

  • Les gens faibles se vengent. Les gens forts pardonnent. Les gens intelligents ignorent.

  • Tu n'échoues qu'au moment ou tu arrêtes d'essayer.

  • Dieu n'a pas créé le mal. Tout comme l'obscurité est l'absence de lumière, le mal est l'absence de Dieu.

  • La seule chose dont nous pouvons être certains dans cette vie, c'est que nous ne pouvons être certains de rien.

  • La tâche principale de l'esprit est de libérer l'homme de son ego.

  • N'attendez pas les miracles, toute votre vie est un miracle.

  • Les gens comme nous, qui croient en la physique, savent que la distinction entre passé, présent et futur n'est qu'une illusion obstinément persistante.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Aimer ce post
Please reload

Retrouvez-moi
  • Twitter
  • Hellocoton
  • Instagram
  • Facebook
  • Google+
Posts Récents

12/01/2018

Please reload

© 2017 - ABC d'Ondine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now